logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Février

De: Marik Cosson <mccosson@edres74.cur-archamps.fr>
À: Françoise Estival <fran.estival@wanadoo.fr>; pmev <pedagogie-maitrise@onelist.com>; pmev <pedagogie-maitrise@yahoogroups.com>
Objet: [PMEV] Re: avant de se lancer
Date : mardi 6 février 2001 13:28


Françoise Estival a écrit :

> BonjourTa réponse au message de Françoise Massard m'a beaucoup
> intéressée. En effet, j'ai envie de me lancer dans la PMEV dans ma
> classe CP/CE1 actuelle, qui deviendra GS/CP/CE1 à la rentrée
> prochaine. Je lis les messages de la liste, et je trouve peu de
> réponses par rapport au cycle 2D'autre part, je n'ose pas trop poser
> ces questions de base qui sont certainement acquises pour les
> colistiers.Aussi je me permets de t'adresser personnellement ce
> message. Merci de bien vouloir le lire et si possible y répondre, au
> moins partiellement.
>
> Je pense qu'il faut oser poser des questions à la liste...qui est
> faite pour ça !
> Les colistiers ne me contrediront dans doute pas..plusieurs sont ou
> ont été en cycle II...
> C'est pourquoi je me permets de répondre en privé + copie à la
> liste. Au niveau fiches, j'imagine bien le fonctionnement. Mais là où
> je suis très perplexe, c'est par rapport au bilan, qui me parait
> pourtant essentiel. J'ai beaucoup de questions là dessus. Comment se
> passe le bilan pour ta classe?Faites-vous un bilan commun CP/CE1? A
> quel rythme?
>
> Le bilan est commun aux cp et ce1, il a lieu les lundi, mardi et
> jeudi, durant 1/2 heure suite au TI, après la récréation.
>
> Les enfants qui passent au bilan parviennent-ils à capter l'attention
> de leurs camarades? Comment peuvent-ils présenter leur travail sans
> donner immédiatement la réponse et être capables d'expliquer?
>
> Pas toujours facile...mais je conçois là mon rôle d'aide, de
> régulateur, de capteur...
>
> Les enfants ont institué ce qu'ils appellent "un petit jeu".
> C'est à dire que celui qui présente , invente des questions le plus
> souvent orales pour vérifier qu'il a été compris, en évitant de
> prendre les exemples de la fiches...(par ex : il donne un nom et le
> groupe doit lui indiquer masculin ou féminin...il est l'animateur et
> distribue la parole...)
> Là encore, mon rôle peut-être d'aider...mais les enfants les plus
> espiègles sont de bons animateurs, allant jusqu'à poser des questions
> "pièges" aux réponses impossibles !
> Le rôle peut être inversé: le groupe inventant le petit jeu auquel
> doit répondre celui qui demandait des explications sur une fiche...
>
> Comment les autres peuvent-ils être demandeurs d'un travail qu'ils
> n'ont pas réalisés forcément immédiatement avant?
>
> Ce que je racont à l'air merveilleux, ..... mais le bilan n'est pas
> miraculeux tous les jours !!!
> Cependant il se passe quelquefois des choses assez "extraordinaires"
> dans le groupe, quelque fois rien...
>
> Les enfants comprennent ...si on laisse faire le temps...qu'ils ont
> tout intérêt à récupérer des informations, pour
> pouvoir à leur tour réussir une fiche... Combien de temps dure le
> bilan? Si le bilan est commun, n'y a-t-il pas perte d'attention de la
> part de ceux qui ne se sentent pas concernés, non-demandeurs (ceux qui
> savent déjà ou ceux pour qui c'est trop difficile)
>
> Ceux qui savent déjà perdent rarement une occasion de la ramener...en
> tout cas dans ma classe...ils deviennent même assez espiègles pour que
> je sois obligée de les tempérer dans leurs propos!!!
> J'ai souvent "Tu as réussi ?" "Et comment tu as réussi ?" (qui ne font
> pas avancer les choses...) mais aussi des
> "Quand on cherche, on trouve !"
>
>
> J'ai filmé un bilan le mois dernier...c'est un peu long mais exprime
> bien ce qui peut se passer dans un bilan.
> (je ne suis pas intervenue car je tenais la caméra...°
> Un enfant présente un problème de math et explique qu'il faut le lire,
> trouver l'opération et calculer...répondre..et que si on veut on peut
> faire un dessin...
> Puis il invente un "petit jeu" : j'achète 10 boites de 10 chocolats. 3
> boites fondent, combien j'ai de chocolats ?
> Il annonce 10 boites de 10 ça fait 100 chocolats moins les 30 qui ont
> fondus.
> Il dessine les 10 boites, en barre 3
>
> Il pose 100 - 30, puis calcule, se trompe à 0-3 et trouve au total 0.
>
> Tout de suite il voit que ça ne colle pas . Les autres aussi...il
> efface l'opération.
>
> Un autre s'empare du feutre de tableau, compte de 10 en 10 en saidant
> du dessin et annonce 70 chocolats.
> Il repose l'opération...et là à 0-3 un autre se rappelle qu'on ne peut
> pas, qu'on casse la dizaine, qu'il faut une retenue...
> (là je serai peut-être inetrvenue pour expliquer la possibilité de 10
> - 3...encre que ma présence n'était pas nécessaire à ce moment)
>
> Bref on arrive à l'opération 100 - 30 correctement posée...
>
> Je ne dis pas qu'ensuite toute la classe savait poser des
> soustractions à retenues...mais tous ont assisté à une démarche,il y a
> eu une réflexion commune, qui n'aurait servi à personne (sauf à son
> auteur...et encore il faudrait qu'il le fasse seul, et si il sait le
> faire seul autant passer à autre chose rapidemment) si elle avait eu
> lieu indépendemment chacun le nez dans son cahier...
> Je ne suis pas très clair pour exprimer ma pensée...mais le simple
> fait de s'apercevoir d'un résultat erronné et de vouloir le trouver
> mathématiquement alors qu'on l'a trouvé par le dessin, procède d'une
> démarche intéressante pour des élèves de CE1...ceux qui ont juste
> assisté en ont eu plus que s'ils avaient au mieux réfléchi voir juste
> attendu le résultat final en baillant devant leur cahier...
>
> Si le bilan n'est pas commun, comment gérer cela? Où trouver la
> disponibilité de la maîtresse?
>
> Je laisse cette question à la liste...le bilan étant commun ....
> Les CP trouvent leurs places en expliquant leurs fiches...ils
> profitent aussi des explications des CE1.
> En math ce sont les mêmes fiches pour tous...avec parfois 2 ou 3
> niveaux de réalisations...mais cela créé vraiment
> une émulation chez les CP. Un grand merci pour l'éclairage.
>
> De rien...cela est nécessaire aussi de réfléchir sur les pratiques et
> de tenter d'écrire ce qui se passe dans la classe.
>
> Françoise Estivalfran.estival@wanadoo.fr

--
Marik Cosson
Classe cycle II - Chevenoz - Haute-Savoie

e-mail : mccosson@edres74.cur-archamps.fr

site classe :
http://www.edres74.cur-archamps.fr/ecoles/eccheven/page40.htm

page perso :
http://www.edres74.cur-archamps.fr/ecoles/eccheven/ecchemarik/pageinstit0.htm

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France