logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les archives de la Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant


Les archives de l'année 2001 - Janvier

De: Jean-Pierre Garcin <j-p.garcin@mail.dotcom.fr>
À: <pedagogie-maitrise@egroups.com>
Objet: [PMEV] Re: De l'artifice du voussoiement
Date : mercredi 10 janvier 2001 16:12

Le 10/01/01 14:19, jacques.bert@infonie.fr a écrit :

> En ce qui me concerne, je suis affligé de voir des enseignants se comporter
> comme des moniteurs de colonie de vacances, se laisser tutoyer par des élèves
> d'un âge suffisant pour se voir imposer le vouvoiement de l'adulte et refuser
> d'incarner l'image de savoirs, de savoir-faire (au pluriel) et de savoir-être
> (au pluriel aussi) à atteindre.

Bonjour,

Je pense qu'il y a là amalgame.

Dans certains milieux les enfants vouvoient leurs parents. La qualité de la
relation est-elle pour autant moindre dans les autres ?

"D'un âge suffisant"... Quel est donc cet âge ?
Une de mes collègues de CM2 reprend ses élèves qui osent la tutoyer. Ces
enfants en ont pris l'habitude en maternelle, et personne n'a par la suite
jugé bon de leur imposer le vouvoiement. Il n'y a donc à mon sens aucune
anomalie dans la relation maître-élève fondée sur le tutoiement puisqu'elle
est naturelle.

Au collège, certains profs vouvoient les élèves. J'aurais pour ma part du
mal à le faire pour des gamins d'à peine onze ans...

Tout ceci n'a pas grande importance. Lorsque l'époque imposait le
vouvoiement à l'école, le contrevenant provoquait ; il s'agit surtout donc
qu'une question culturelle. Aujourd'hui, le tutoiement me semble le plus
commun dans les écoles élémentaires ; elles ne se sont pas transformées
consécutivement en centres de loisirs que je sache et l'image des maîtres
n'a rien à y voir.

Je suis par ailleurs assez d'accord avec la teneur générale de ton discours,
bien que l'insistance sur les tares États-Uniennes m'apparaisse toujours
suspect. J'ai par exemple pu constater que la moindre école d'une bourgade
perdue de l'Arizona était dotée de balançoires et de structures à grimper,
autant d'installations rares en élémentaire chez nous ; il est vrai que
l'esprit ne trouve pas là sa nourriture...

+------------------------------------------------------+
| Jean-Pierre Garcin |
| Courriel : j-p.garcin@mail.dotcom.fr |
| Site : http://www.jpg.fr.st/ |
| Outils et documents pour l'enseignement, gestion |
| d'école sous FileMaker Pro et sous Claris-AppleWorks |
| =+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+=+ |
| Pensez à accentuer vos lettres capitales ! |
+------------------------------------------------------+

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France