logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
La page de l'Euro et son convertisseur francs-euros et euros-francs
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  EXERC.INTERACTIFS rouge  eDOCUMENTS vert  B2i

La page de l'Euro et son convertisseur francs-euros et euros-francs


rouge  Le guide du passage à l'euro (source http://www.euro.gouv.fr)

     Dans le cadre de la campagne de communication sur l’euro, chaque foyer reçoit un guide pratique du passage à l’euro qui sera diffusé à 27,5 millions d’exemplaires à partir du 28 mai 2001.
     Didactique, pratique et concrète, cette brochure de 16 pages s’adresse à tous les membres de la famille. Elle est destinée à répondre aux principales interrogations des consommateurs et à faciliter leur apprentissage de l’euro avant l’arrivée des pièces et des billets le 1er janvier 2002.
    

vert  UN CONVERTISSEUR FRANCS-EUROS ET EUROS-FRANCS

Votre montant en francs

  Votre montant en euros

Cela fait en euros

  Cela fait en francs

jaune  LE CALENDRIER DE PASSAGE À LA MONNAIE UNIQUE

 
Annexe 1 de la circulaire du 22 mars 1996

-  Le calendrier de passage à la monnaie unique
  -

     Le scénario de référence adopté à Madrid par les chefs d'Etat ou de Gouvernement s'articule autour de trois grandes étapes du basculement à la monnaie unique.

orange  La période intérimaire : du début 1998 au 1er janvier 1999.

     Une première étape, dite "période intérimaire", commencera avec la définition, dès que possible en 1998, de la liste des Etats membres qualifiés pour entrer en troisième phase sur la base de données de l'année 1997 et se terminera le 1er janvier 1999.

     Le directoire de la Banque centrale européenne (B.C.E.) sera nommé et la nouvelle B.C.E. se substituera à l'Institut monétaire européen (qui fonctionne depuis le 1er janvier 1994 et dont le siège se trouve à Francfort). La législation nécessaire à la conduite d'une politique monétaire en monnaie unique par le Système européen de banques centrales (S.E.B.C., composé de la B.C.E. et des banques centrales nationales) dès le début de la troisième phase sera adoptée :

  • clés de répartition pour la souscription du capital ;
  • collecte d'informations statistiques ;
  • réserves obligatoires ;
  • consultation de la B.C.E. ;
  • amendes et astreintes qui peuvent être infligées aux établissements. Dans cette étape, la B.C.E. et le S.E.B.C. se prépareront à la phase opérationnelle par l'adoption du cadre réglementaire nécessaire à leur fonctionnement.

jaune  L'entrée en troisième phase, le 1er janvier 1999.

     Une seconde étape commencera avec l'entrée en troisième phase, le 1er janvier 1999, et se terminera avec le début de l'introduction des pièces et des billets en euro, au plus tard en janvier 2002.

     Cette période correspond au délai requis pour que les banques commerciales puissent basculer la totalité de leurs activités en monnaie unique. Il est actuellement prévu que sa durée sera de trois ans au maximum, mais ce délai pourra être réduit.

     Cette étape sera marquée par :

  • la fixation irrévocable des parités entre les monnaies des pays participant et par rapport à l'euro. A partir de cette date, la monnaie unique sera une "monnaie à part entière", conformément au Traité. Une réglementation, qui entrera en vigueur le 1er janvier 1999, conduira à ce que, dès cette date, les monnaies nationales et l'euro seront des expressions différentes de ce qui sera économiquement la même monnaie. Cette réglementation devra assurer une équivalence juridiquement obligatoire entre l'euro et les unités monétaires nationales, aussi longtemps que ces dernières subsisteront :
  • la définition et la mise en oeuvre de la politique monétaire unique en euro par le S.E.B.C. ;
  • la conduite de la politique de change en euro et l'utilisation de l'euro sur le marché des changes, encouragée par le S.E.B.C. Les opérations qui se dérouleront sur ces marchés seront effectuées et réglées en euro ;
  • l'émission des nouveaux titres négociables de la dette publique en euro par les Etats membres participants. Par ailleurs, la France convertira en euro, à la même date, son stock de dette libellé en francs ;
  • la disparition de l'écu-panier officiel. Les contrats libellés en écu-panier officiel seront convertis en euro au taux de un pour un, sous réserve des conditions particulières de chaque contrat. D'autre part, les contrats exprimés en monnaie nationale seront convertis en euro en appliquant le taux de conversion fixé par le Conseil. Pour les titres et les emprunts à taux fixe, le remplacement des monnaies nationales par l'euro ne modifiera pas en soi le taux d'intérêt nominal payable par le débiteur.

vert  La période transitoire : du 1er janvier 1999 au 1er janvier 2002 au plus tard

     Le S.E.B.C. et les autorités publiques des Etats membres et la Communauté :
          - surveilleront le processus de passage à la monnaie unique dans les secteurs bancaires et financiers ;
          - aideront tous les secteurs économiques à bien structurer le passage à la monnaie unique. Les mesures nécessaires au plan national seront préparées et adoptées pour permettre ce passage.

     Les opérations des administrations publiques (comptabilité publique, fiscalité, sécurité sociale...) basculeront à la monnaie unique dans tous les Etats membres au plus tard au moment de l'introduction des billets et pièces en euro. L'utilisation généralisée de l'euro pour les opérations du secteur public interviendra au plus tard au moment où les billets et pièces européens seront pleinement introduits.

rouge  L'échange des pièces et des billets : du 1er janvier 2002 au 30 juin 2002 au plus tard.

     Enfin, une troisième étape débutera avec l'introduction des pièces et des billets en euro, au plus tard le 1er janvier 2002, et se terminera, au maximum six mois après, avec le retrait total des pièces et des billets en unités monétaires nationales.
     En pratique, le basculement généralisé pour les particuliers interviendra plutôt au moment de l'introduction des pièces et des billets en euro.

     A l'issue de ces trois étapes, soit au plus tard à la mi-2002, les unités monétaires nationales des États membres de l'Union monétaire n'auront plus cours légal.  

Fréquentation : hits

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France
 

LE SYMBOLE

symboleeuro.gif (309 octets)

L'EURO

jaune  Notre nouvelle monnaie s'appelle l'euro et elle se décline en cents et en euros.

orange  1 euro (1€) = 100 cents

vert  1 euro = 6,55957 francs
  

QUELQUES BILLETS
recto-verso

 
Eur10ra.jpg (3537 octets)

Eur10va.jpg (3660 octets)


Eur20ra.jpg (4151 octets)

Eur20va.jpg (4042 octets)


Eur50ra.jpg (4134 octets)

Eur50va.jpg (3658 octets)


Eur100ra.jpg (4340 octets)

Eur100va.jpg (3629 octets)


Eur200ra.jpg (4193 octets)

Eur200va.jpg (3484 octets)


Eur500ra.jpg (4552 octets)

Eur500va.jpg (3563 octets)
 
 

jaune  EN SAVOIR PLUS...

Le site perso de jmc

www.euro.gouv.fr

L'euro c'estmaintenant

Avec La Poste, vivre l'euro au quotidien

Les consommateurs et l'euro

retour en haut de page