logo ACCUEIL P.M.E.V. HISTOIRE DE FRANCE TICE WINDOWS ASSOCIATION EURO RESSOURCES
Les Archives d'une association et les textes de référence
Notre cadre de travail...
orange  RETOUR jaune  HISTOIRE DU NORD rouge  eDOCUMENTS vert  DÉFI INTERNET                                                   
Les registres d'une association 

    Un registre est obligatoire : le registre d'association
     C'est un registre spécial destiné à recevoir les modifications des statuts et de l'administration de l'association.
     L'objet de ce registre est strictement limité par la loi.
     Ces modifications faisant l'objet d'une déclaration en préfecture, il faudra mentionner les dates des récipissés qui sont délivrés.
    
     Ce registre est tenu au siège de l'association. Toutes les inscriptions doivent être faites dans l'ordre chronologique, sans blanc, ni surcharge, ni rature. Il a pour fonction essentielle de permettre un contrôle des autorités administratives et judiciaires sur la régularité du fonctionnement de l'association.

     Un autre registre est facultatif : le registre des délibérations
     C'est un registre qui joue un rôle fondamental comme moyen de preuve à l'égard des membres et des tiers. Il peut être prévu dans les statuts.
    
     Les procès-verbaux y seront reproduits par ordre chronologique, sans blanc, ni surcharge, ni rature. Ils seront signés par le président et le secrétaire de séance.  Il constitue la mémoire de l'association et demeure le moyen de preuve essentiel des décisions prises.

     Les obligations comptables : un livre d'opérations
     Tenir une comptabilité est un gage de sécurité. Un dirigeant doit connaître à tout moment, dans un souci de bonne gestion :
     - la situation active de son association : les biens et les valeurs qu'elle possède.
     - sa situation passive : dettes à l'égard des tiers ou des adhérents.
     - sa trésorerie : ce qui reste dans la caisse pour payer les factures.

     A tout moment, un dirigeant doit être en mesure de justifier de l'emploi et de l'usage des fonds vis à vis des adhérents et des services des impôts. Pour cela, le trésorier organise un livre d'opérations. Chaque écriture doit être justifiée par une pièce datée, susceptible de pouvoir être rapprochée des relevés de compte mis à la disposition par les banques.

retour en haut de page

 
Ce site est optimisé pour une consultation en 800x600 et 16 millions de couleurs
©2001 Paul Desette - 31 rue de Clairfayts - 59740 Solre le Château - France